Passer sa retraite à l'étranger ? Pourquoi pas... mais que faut-il connaître de la complémentaire santé quand on est retraité expatrié ?

Passer sa retraite à l’étranger ? Pourquoi pas, à la condition de continuer de bénéficier d’un accès aux soins satisfaisant.
Partir à l’étranger pour sa retraite permet souvent de bénéficier de conditions de vie plus agréables et d’un niveau de vie plus élevé. Quelles sont les implications en matière de couverture santé ?

Profil   29/08/2017

En bref, l’assurance complémentaire santé expatrié retraité

  • Concerne : les retraités expatriés résidant plus de 6 mois hors de France
  • Ce qui en fait le prix ? L’âge du salarié, le pays de destination, le niveau de couverture choisi
  • Obligatoire ? Non, mais fortement recommandée selon le pays d’accueil, particulièrement hors de l’UE
  • Résiliation : à la date d’échéance de votre contrat en respectant un préavis de deux mois minimum ou à tout moment sur justificatif d’un retour définitif en France

Retraité expatrié, quelle sécurité sociale ?

Vous êtes retraité et résidez à l’étranger de façon permanente ? La prise en charge de vos dépenses médicales dépend de votre lieu de résidence.

Retraité expatrié : sécurité sociale selon votre lieu de résidence

Sécurité sociale du retraité expatrié dans un pays de l’UE

Le formulaire E 121/S1 (disponible auprès de votre caisse de retraite) vous permet de vous inscrire auprès de l’organisme de Sécurité sociale de votre pays de résidence. Une fois inscrit, vous êtes indemnisé selon les règles en vigueur dans ce pays.

Sécurité sociale du retraité expatrié hors UE

Vous n’êtes plus couvert par la Sécurité sociale française. Mais certains États ont signé une convention de Sécurité sociale avec la France qui permet aux bénéficiaires de la Sécurité sociale française et aux membres de leur famille de se faire rembourser leurs frais de santé dans leur pays d’accueil, selon le barème de la Sécurité sociale française. Renseignez-vous auprès de votre caisse d’Assurance Maladie ou du Centre des liaisons européennes et internationales de sécurité sociale : Cleiss.

Retraité expatrié : sécurité sociale lors de séjours en France

Carte Vitale des retraités résidents à l’étranger

Face à la difficulté des retraités expatriés à faire valoir leurs droits lorsqu’ils séjournaient en France, l’Assurance maladie a mis en place un nouveau service : désormais l’affiliation et l’obtention d’une carte Vitale pour tout retraité vivant hors de l’UE, de l’Espace Économique Européen (EEE) ou de la Suisse.

Centre National des Retraités Français à l’étranger

Vos soins en France sont donc désormais pris en charge au même titre qu’un résident français. Pour en bénéficier, inscrivez-vous sur la page du Centre National des Retraités Français à l’Étranger ; CNAREFE du site Ameli. 

Le Centre National des Retraités Français à l’Étranger est l’opérateur unique pour la gestion de votre dossier et le remboursement de vos soins lors de vos séjours temporaires en France.

Complémentaire santé retraité expatrié

Retraité ou pas, un expatrié n’est plus affilé à la Sécurité sociale française mais à celle de son pays d’accueil. Si vous jugez cette prise en charge trop faible, comme tout expatrié, vous pouvez :

  • soit associer une affiliation à la CFE et un contrat complémentaire santé pour retraité expatrié
  • soit souscrire un contrat d’assurance santé pour retraité expatrié « au 1er euro » grâce auquel vous serez couvert dès le 1er euro dépensé

Seule la formule maladie-maternité-invalidité vous est accessible et uniquement :

  • si vous avez la nationalité française, ou si vous êtes ressortissant de l’Espace Économique Européen (EEE) et que vous avez bénéficié de la Sécurité sociale française avant votre départ à l’étranger
  • si vous avez cotisé 20 trimestres pour votre retraite
  • si vous n’exercez pas d’activité professionnelle 

Infographie assurance santé expatrié : Votre choix

Comment choisir la meilleure complémentaire santé retraité expatrié ?

Infographie assurance santé expatrié : comprendre pour mieux choisir

Le prix c’est bien, mais c’est pas tout ! Comparez :

  • garanties principales : vérifiez que votre contrat comprend les garanties qui vous sont indispensables, tels hospitalisation (y compris les dépassements d’honoraires médicaux ou les frais pour chambre individuelle), appareillage auditifs, lunettes, prothèses dentaires par exemple, et à des niveaux de prise en charge suffisants 
  • plafond des garanties, généralement défini par année et par assuré
  • franchises : quel montant restera à votre charge après votre indemnisation
  • délai de franchise ou de carence le délai avant que l’assurance ne soit effective
  • choix des praticiens et des établissements de santé : sont-ils imposés par l’assureur ?
  • couverture géographique : êtes-vous couvert lorsque vous voyagez ?
  • assistance et rapatriement : qu’est-ce qui est inclus et à quelles conditions ?
  • modalités et délais de remboursement, notamment existence de frais bancaires lors du virement des remboursements

Santé, comparez avant de choisir

Le prix c’est bien, mais c’est pas tout ! Comparez :

  • garanties principales
  • plafond des garanties
  • franchises
  • délai de franchise ou de carence le délai avant que l’assurance ne soit effective
  • choix des praticiens et des établissements de santé
  • couverture géographique
  • assistance et rapatriement
  • modalités et délais de remboursement

Je compare

Maison des Français à l’Etranger (MFE)

Pour tout renseignement ou conseil sur l’expatriation, le Ministère des Affaires étrangères et européennes vous accueille tous les après-midis sans rendez-vous à la Maison des Français de l’Etranger 48, rue de Javel 75015 Paris, ou sur son site internet.

Multimédia assurance santé expatrié

L’assurance santé expatrié décryptée et empactée pour vous dans une vidéo :

Et dans une infographie:

Infographie assurance santé expatrié : l'essentiel

Demande de permis de conduire international

Quelles sont les démarches pour obtenir un permis international ? Il vous suffit de vous rendre sur le site du gouvernement intérieur. Sélectionnez votre département, puis cliquez sur l’encadré bleu, à gauche, « permis de conduire ». Vous devrez remplir un formulaire téléchargeable en ligne et fournir des pièces justificatives.

Forum : vos commentaires et avis : Complémentaire santé pour retraité expatrié

Conditions d'utilisation de cet espace d'échange